ORTHO-BIONOMY

®

ORTHO-BIONOMY®

L’Ortho-Bionomy® est une méthode crée par le Dr Arthur Lincoln Pauls en 1978 sous l'appellation d'origine Society of ortobionomy International.

Créée en Californie, elle est reconnue dans le monde entier puisqu'elle est enseignée et pratiquée par des thérapeutes certifiés par cette association aux Etats-Unis et par l'Association Européenne d'Ortho-Bionomy dans la plupart des pays Européen. 

Au cours de son doctorat d'ostéopathie, le Dr. Paus rencontre le Dr. Lawrence Jones, créateur d'une technique de relâchement des tensions musculaires qui stimule le réflexe autocorrecteur grâce à des positions antalgiques (positions non douloureuses).

Cette approche inspire au Dr. Pauls l'idée d'étendre ce principe autorégulateur à des niveaux plus subtils, notamment énergétique et émotionnels. Ses propositions rencontre l'incompréhension du Dr. Jones. Il décide alors de mettre au point sa propre méthode, l'orthobionomy, fondée sur cette capacité qu'à l'être humain de retrouver lui-même son état de santé par voie réflexe

L'orthobionomy propose 7 phases correspondant à des "paliers" qui permettent d'aller à la rencontre du corps et de l'énergie, et d'atteindre les différents niveaux où résident les causes des dysfonctionnements physiques et émotionnels. 

arthur lincoln pauls - fondateur Ortho-Bionomy

Dr Arthur Lincoln Pauls

COMPRENDRE

 

PRINCIPE DE BASE

Né au Canada le 12 février 1929, le Dr. Pauls s'installe à Londre où avant de pratiquer l'ostéopathie, il enseigne le judo.  C'est pourquoi certains concepts philosophiques chers aux arts martiaux sont présent dans l'essence même de l'orthobionomy.

Ainsi, l'enseignement de la méthode s'est toujours transmise par lui oralement "de maître à élève" comme dans les traditions orientales.  Cette technique d'apprentissage permet de supprimer la limite imposée par des mots.

Le corps physique devient l'élément "intelligent" répondant à des réflexes déclenchés à partir du corps énergétique. Le retour de cette réponse développe des qualités d'écoute subtile qui ne font pas appel au mental. 

Cette technique est intuitive et respectueuse du corps. Elle ne peut s'apprendre uniquement dans un livre ! le Dr Pauls n'a suscité, ni l'envie, ni le besoin de fixer par écrit une description systématique de l'orthobionomy.

Il affirmait d'ailleurs : "Nous redécouvrons ce que nous savons déjà et pour y parvenir il n'est pas nécessaire de construire une théorie, mais au contraire de se débarrasser de toutes théories pour laisser s'exprimer notre capacité à percevoir." 

Les expériences relatées par des praticiens tels que des kinésithérapeutes, des ostéopathes ou autres, armés de toutes sortes de connaissances intellectuelles étaient convaincus que leur bagage professionnel multiplierait leurs chances de trouver des solutions, avant de s'initier à l'orthobionomy. 

Ils ont vite compris qu'il fallait se libérer de la rigidité de leur acquis, pour retrouver une approche intuitive, plutôt que d'accumuler des informations qui n'engagent que leur mémoire et leur raisonnement. Les résultats obtenus par la méthode les a changé à jamais, si bien que les discipline apprises, allant souvent à l'encontre du besoin de leur patients, ont été délaissées au profit de la méthode du Dr Pauls, l'orthobionomy.

 

LA PHILOSOPHIE

L'attitude intérieur du praticien, au cours d'un traitement, a autant d'importance que la qualité de la technique pour apporter un soulagement. L'attitude intuitive du praticien permet aux patients de sentir une approche différente et de se trouver dans un état de confiance et d'accompagnement durant la séance, et de sérénité après la séance. 

Notre corps répond aux mêmes lois que les éléments qui nous entourent. Nous appartenons à l'univers, sommes liés à son rythme et avons tous en nous toutes les mémoires des lois de la Vie. C'est pourquoi notre corps est capable de s'autoréguler et de se guérir lui-même, car il possède toutes les informations de l'harmonie originelle. 

 

Si nous observons une propriété du corps physique, nous découvrons une priorité réflexe de grande importance puisqu'elle nous maintient en vie :  l'homéostasie.

Grâce à elle, toutes les fonctions de notre corps sont maintenues autour d'un point d'équilibre qui permets une adaptation optimal aux différentes circonstances.

C'est par exemple, la capacité qu'à le corps de maintenir et de ramener à un degré constant la température du corps. 

Ce principe régit tous les composants de l'univers de l'infiniment grand à l'infiniment petit. Ils fonctionnent tous à partir des informations mémorisées dans l'Unité originelle et sont véhiculés par la substance énergétique omniprésente.  L'être humain, baigne dans cette substance hors du temps et de l'espace. Cependant, pour que notre propres énergie puisse capter ces informations, il faut qu'elle soit libérée d'un maximum de tensions sinon le contact s'affaiblit et nos capacités d'autorégulation s'amoindrissent. 

Malheureusement, dès notre naissance, cette Unité à l'origine de la vie échappe à notre conscience qui fonctionne dorénavant selon une loi propre au monde manifesté :

la dualité, un conflit entre les lois de la Vie et nos réalités subjectives. 

Ce conflit perturbe le système énergétique récepteur des informations autorégulatrices et le corps devient le support physique des tensions d'origine affective et émotionnelle. 

Nous vivons ainsi une situation contraignante, celle du choix:

expérimenter ou non et transcender ou non cette dualité afin de retrouver ou non 

notre origine dans l'Unité. 

 

LA DUALITÉ

La recherche de l'équilibre optimum dans le corps humain se manifeste donc par l'homéostasie qui est une oscillation permanente entre deux extrêmes :

les excès et les carences.

A l'image de cette propriété "réflexe", tous les éléments de la vie manifestée fonctionnent selon cette dualité.  Le jour n'existe pas sans la nuit, le haut sans le bas non plus. Tout se fonde sur cet aspect de duel. Nous ne pouvons éviter cette dualité, nous ne pouvons que nous y adapter. 

 

La vie suppose le mouvement, ces deux éléments ne restent donc pas statiques. Lorsqu'il se rencontrent dans la nature, ils engendrent la création d'un rythme harmonieux où chacun, tout en gardant son identité, participe au mouvement de l'autre. 

Puisque cette harmonie de l'Unité originelle est inscrite au plus profond de nos cellules, l'être humain porte en lui ce rythme universel où rien ne s'oppose à rien, où chaque élément de la dualité est à la fois lui-même et son contraire. 

Cependant l'homme démontre que la rencontre de deux éléments n'est pas toujours harmonieuse et peut même devenir conflictuel quand l'un des protagonistes impose à l'autre son propre rythme. 

En effet, souvent poussé par son désir instinctif de pouvoir, l'être humain cherche toujours à dominer le mouvement universel plutôt que de s'y adapter et de s'y intégrer.

En adoptant cette attitude, il se coupe de l'Unité originelle afin de se construire un monde rationnel. 

Ce qui nous ramène aux différentes techniques de soins thérapeutiques très connues que nous connaissons comme l'ostéopathie, de la chiropractie et bien d'autres encore. Ces techniques directives peuvent malheureusement imposer au corps des mouvements qui vont aller à l'encontre de celui installé par l'homéostasie qui pour rappel sert à votre bon équilibre...

Nous sommes conditionnés et envoyés naturellement chez eux par nos médecins car "eux savent, eux ont fait des études, ..."

Mais si l'on écoute réellement ce que nous dit notre corps, ce n'est pas de ça dont il a réellement besoin. Le corps cherche tout comme nous une harmonie et une sérénité. Nous ne cherchons pas de conflit. 

"L'être humain, tendu par une situation, ne va pas se détendre si on lui crie dessus".

Il aura besoin de calme pour se détendre.

Pourquoi notre corps fonctionnerait-il différemment ?

Le mal être, la maladie naissent de la confusion entre nos réalités illusoires et la réalité. Plus nous construisons un monde de croyance fondé sur nos propres réalités subjectives, plus nous nous éloignons de l'Unité originel., source d'harmonie et de l'équilibre. 

Le lien entre l'univers du corps et l'univers cosmique, qui ne fonctionnent plus en tant qu'unité, est alors perturbé. De ce fait la structure physique n'étant plus en relation correcte avec l'équilibre universel par l'intermédiaire de l'énergie, ces tensions, jusqu'alors non manifestées, s'installe d'abord au niveau musculaire, puis perturbent les fonction vitales de l'organisme, pour finalement aboutir à la maladie. 

 

Les 7 phases - approche médicinale

Les phases 1, 2,3  - approche commune de la médecine thérapeutique

Les 3 premières phases correspondent au type d'approche que l'on retrouve dans les thérapies classiques du corps. C'est le praticien qui dirige, il applique sa technique en s'appuyant sur une observation des symptômes l'amenant à un raisonnement qui déclenche le processus thérapeutique.

Phase 1

C'est la phase d'apprentissage où l'on applique strictement les règles de son manuel sans se soucier des réactions du patient.

Phase 2

Elle correspond à la période d'assimilation des techniques apprises. Elle laisse un peu plus de place à l'écoute des réactions physique du patient, mais le praticien ne fait pas évoluer pour autant sa technique en fonction de celle-ci. 

Phase 3

Un contact verbal s'établit et le praticien applique sa technique en se laissant guider par le ressenti exprimé par le patient. Le Dr. Jones pratiquait cette approche. Il questionnait ses patients sur leurs sensations, pour arriver jusqu'à la position antalgique idéale qui déclencherait le réflexe autocorrecteur et libérerait les tensions musculaires responsables des blocages articulaires. 

Cependant, la parole a ses limites car elle ne peut traduire que des réactions physiques superficielles.

Le Dr. Pauls a pensé alors qu'il était possible de déterminer cette position de relâchement sans y avoir recours. De plus, si l'on veut tenir compte de l'origine émotionnelle d'une douleur, il faut pouvoir capter les informations énergétiques qu'émet le corps au-delà du symptôme douloureux. Ceci n'est possible qu'en augmentant le champs de perception limité par les cinq sens. 

Phase 4

Il est convenu de dire que l'Ortho-Bionomy® commence avec la phase 4.

Elle amène le praticien à percevoir les réponses réflexe du corps. Il effectue, en dehors de tout raisonnement, la recherche des tensions musculaires responsables des déséquilibres de la structure osseuse et l'application des positions antalgiques déclanchant le réflexe autocorrecteur.

Son intuition prend le relais de l'intellect, ce sont les informations émises par le corps et l'énergie du patient qui le dirige dans sa démarche.  Le praticien travaille sur la structure ostéo-musculaire et la rééquilibre en la libérant de ses tensions musculaires. 

Phase 5

Le développement de la perception intuitive déclenchée par la phase 4 permet d'entrer dans le monde de l'énergie avec la phase 5. 

Le résultat de cette nouvelle approche est également palpable comme la phase 4, puisque le travail énergétique est toujours associé à une partie du corps. Le praticien va obtenir la libération d'un schémas énergétique bloqué. Cette approche nécessite un fort lâcher prise du praticien qui n'induit rien et qui respecte l' "histoire" qui s'exprime sous ses mains. 

Phase 6 - OMSbemy

Elle répond aux mêmes principes que la phase 5, mais au lieu de percevoir les schémas énergétiques en touchant différente zones du corps, les mains du thérapeute, en s'éloignant de celui-ci vont rencontrer l'aura

Le praticien a la possibilité de palper un élément invisible qui réagit en dehors de la conscience du patient. Il lui arrivera parfois de percevoir des climats émotionnels courants comme la tristesse, la colère, le regret ou le climat d'événement traumatisants mémorisé dans l'aura. Le praticien verbalisera son ressenti sans juger ni conseiller. Ceci est utile à une prise de conscience du patient souvent incapable de le percevoir cette résistance. 

Phase 7 - OMSbemy

En phase 7, la conscience du praticien lui permets d'établir un contact avec n'importe quelle énergie de l'univers sans avoir besoin de sa présence physique. L'espace disparaît, le temps disparaît, on peut parler de trait d'union avec l'Unité originelle. Il n'y a plus d'approche intuitive, l'intuition est devenue un état permanent qui ne peut plus être opposé à la démarche rationnelle. Celui lui permet de traiter à distance. 

Phase 1 à 7

L'Ortho-Bionomy® est un mélange des 7 phases. Le praticien a la faculté d'adapter son traitement à la rencontre thérapeutique. Il captera les informations de la substance énergétique, mais en accompagnant également les mouvements, ce qui permettra au patient de les intégrer. Le praticien commencera sont traitement en maintenant le contact uniquement en phase 4. Sa conscience restera à l'écoute  de la libération des tensions musculaires sans chercher à rencontrer le patient sur un plan plus subtil. Sa capacité à pouvoir s'adapter au niveau de conscience et de réponse du corps du patient crée le geste thérapeutique juste. 

Texte tiré du livre : Le corps et les lois de la Vie - Introduction à l'Ortho-Bionomy®

par Alain Bienvenue